brooke-cagle-g1Kr4Ozfoac-unsplash

Assertivité, LA soft skill à développer ?

No suspens : être agressif, ce n’est pas être assertif. 

Assertivité ? Exprimer ses idées sereinement en composant avec ses émotions et celles des autres 🙂 Non, cela ne relève pas d’un ton acerbe ou bagarreur ! Une réelle capacité d’écoute, de communication et de négociation sont nécessaires pour mener à bien ses projets quels que soient leur envergure et enjeux.

Qui n’a pas rêvé de cette présentation où ses idées étaient énoncées clairement, la discussion qui en découlait productive, chacun s’exprimant avec l’envie de faire avancer le projet, le tout dans une ambiance chaleureuse. Ciao le rouge aux joues, la colère qui pique le nez, la remarque glaciale face au collaborateur agressif…. La gorge nouée, les idées embrouillées,…que d’expressions pour relater nos expériences ! Devenir assertif en toutes circonstances est un excellent objectif pour tous ceux qui souhaitent mener à bien leurs projets.

La communication est une science difficile.

« La communication est une science difficile. Ce n’est pas une science exacte. Cela s’apprend et ça se cultive. » Comme le disait le célèbre homme d’affaire J.L Lagardère, nous avons besoin de nous ajuster sans cesse.    

L’assertivité est une soft skills indispensable. En entreprise, cette qualité d’assertivité est très recherchée parce qu’elle permet d’exprimer ses convictions, faire passer ses idées ou encore de résoudre un conflit, de prendre une décision et de la partager en restant souple sur la forme. En bref, l’assertivité est un attribut du leadership.

Comment mesurer son assertivité ?

Un indice simple : repenser à vos échanges en situation de stress ou difficile.

Non assertif :

👉🏽Perdre son sang-froid, crier

👉🏽Alterner les comportements sympathiques et ouverts avec d’autres très fermes et tranchants

👉🏽Passer sous silence ce que l’on pense vraiment, ne pas oser prendre la parole en réunion

👉🏽 Dire oui parce qu’au fond, nous n’osons pas dire NON

👉🏽 Ne pas respecter les idées, besoins des autres

 

L’objectif de l’assertivité n’est pas d’imposer son point de vue, mais bien de savoir le communiquer. Le fait de savoir mener un échange constructif, où chacun s’exprime dans le but de faire avancer la discussion rend possibles les progrès réels …et même de changer d’avis 😉

Comment développer son assertivité ?

Les techniques de communication sont des bases à acquérir pour préparer ses discussions, voire négociations. En effet, apprendre des structures et les expérimenter permet d’avoir des repères en cas de stress. Il est important de pouvoir faire un feedback positif ou négatif, un retour d’expérience projet, une préconisation, tout autant que de pitcher sa présentation en réunion de budget. Lorsque nous sommes capables de gérer les refus, de manier les critiques, alors nous sommes plus sereins au quotidien. Nos équipes bénéficient d’un style de management plus collaboratif, un climat de partage et de confiance, qui sont fondamentaux dans la motivation de chacun.

La méthode de la communication non violente permet, par exemple, de structurer ses pensées de sorte à ce que le « tu tu » soit évité et que cela soit nos besoins, émotions et demandes qui soient exprimer clairement.

En bref, il s’agit de présenter le contexte avec des faits (et sans jugements), puis d’énoncer ses émotions (je suis agacée, confus, surpris,…) pour ensuite parler de son besoin (avoir confiance en mon équipe projet, être informé en temps réel,…) puis enfin formuler une demande claire. Une demande n’est pas un ordre ! oui, oui, cela signifie que la réponse peut être NON. Cela dit c’est ici que commence l’interaction. S’entrainer avec des situations du quotidien est le bon entrainement avant de mener cette structure en réunion.

Nous sommes tous, parfois, en situation de difficulté et enclin à communiquer différemment de ce que nous aurions souhaité.

La lecture d’un ouvrage présentant les techniques de communication ou de négociation ne nous transforme pas en Loup de Wall Street ! S’affirmer, avoir confiance en soi quelle que soit la situation n’est pas si simple. Se faire accompagner par un coach permet d’avancer en confiance sur le sujet et d’alterner session de débrief et expérimentation pour amorcer un changement personnel durable. 

Développer son assertivité en équipe 

L’intelligence collective peut s’épanouir pleinement dans une approche positive de résolution de problème telle que l’Appreciative Inquiry. Le mode de travail évolue actuellement vers un encouragement à l’expérimentation et les ajustements. De plus en plus de jeunes collaborateurs pensent l’entreprise comme un organisme vivant où chacun est libre de s’investir sur les projets les plus motivants pour soi et se sent responsable des conséquences de ses choix.

L’organisation apprenante au sens de Peter Senge est complétement d’actualité en 2021 : un changement de paradigme du travail et de la formation où chacun est entrepreneur du changement !